logo SOPIL

L’histoire de Sopil

Une aventure humaine de plus d’un demi-siècle

SOPIL, une entreprise familiale de taille humaine où la technique est au centre des décisions. 

René Lebaut, créateur de la société SOPIL

Nous sommes à la fin des années 50, à Besançon.

René LEBAUT, outilleur de formation, travaille quelques années dans différentes entreprises du secteur et s’essaye même à l’entrepreneuriat dans d’autres milieux.
Finalement, il prend la décision de revenir à son métier de base pour créer SOPIL.

Avec un capital initial de 2 millions d’anciens Francs (3 000 €), René finance cette création par le peu d’économies qu’il a. En complément, il vend même ses biens qui ont le plus de valeur, comme des affaires de camping ou encore sa voiture.

Pour rassembler la totalité de son capital de départ, il contracte également auprès de son père et ses oncles un prêt qu’il s’engage à rembourser avec un taux proche de celui d’une banque.

Le 1er juillet 1961 l’aventure SOPIL peut donc commencer.

René LEBAUT débute seul, rue du Dr. Emile Ledoux à Besançon, dans des garages à proximité de la maison familiale.
Il agrandit ces locaux et va même jusqu’à fabriquer lui-même les cadres des fenêtres en utilisant des chutes de matière.

Pendant quelques années, il travaille dans cet atelier, enbauchant seulement des apprentis afin de limiter les charges de l’entreprise.

Sa femme Simone, à ses côtés depuis le début, cumule les emplois pour permettre à la famille de vivre en attendant que la petite entreprise soit réellement rentable.
Elle s’occupe également de la comptabilité et de la “paperasse” que son mari n’a pas le temps de faire.

 

Le premier atelier de découpage de SOPIL à Besançon
Construction de l'usine SOPIL à Pirey près de Besançon

Mais bientôt, la société se développant, le petit atelier de ville ne suffit plus, malgré les 4 extensions réalisées au fil des ans.
De plus, les nuisances sonores commencent à sérieusement incommoder les voisins.

En 1968, René achète donc le terrain à Pirey où est située actuellement SOPIL.

Une fois sur Pirey, l’entreprise commence à prendre son envol et voit sa taille grandir.

Ce ne sont pas moins de 14 agrandissements successifs (1977, 1986, 1989, 1994, 1996, 1997, 2000, 2008, 2011, 2015 et 2020), qui ont permis à SOPIL de s’étendre aujourd’hui sur près de 12 000 m².

En 1984, René est rejoint par son fils Thierry, alors âgé de 25 ans.

Il débute ainsi au bureau d’études puis aux commandes numériques jusqu’en 1993, date à laquelle il reprend la tête de l’entreprise familiale qui compte alors 48 salariés.

Thierry Lebaut a su faire grandir SOPIL avec des leitmotivs qui sont toujours d’actualité et qui ont permis à SOPIL de maintenir une croissance raisonnée, un savoir-faire préservé et un investissement constant.

Le stand SOPIL au Midest dans les années 90
L'usine de SOPIL à Pirey près de Besançon dans le Doubs

En octobre 2015, il est rejoint par son fils Thomas qui s’occupe du service commercial sur la partie export.

En 2020, Thierry commence l’accompagnement de Thomas afin de réussir la transmission d’entreprise et la réorganisation associée.

Ceci afin de préparer SOPIL aux changements économiques, environnementaux et sociétaux avec l’aide des SOPILIENS.

SOPIL souhaite plus que jamais apporter un accompagnement technique à tous ses clients, quelle que soit sa taille.